Atelier d’interprétation sur les données de l’Analyse budgétaire de la Nutrition à Niamey/Niger

Le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N a organisé, sur financement de la Plateforme National d’Information pour la Nutrition (PNIN/DUE), du 26 au 27 Décembre 2019 un atelier d’interprétation sur l’analyse, le classement et la validation des lignes et chapitres budgétaires inhérentes à la nutrition au Niger. L’atelier a regroupé plusieurs participants venus des Ministères à activités sensibles ou spécifiques à la nutrition et/ou contribuant à la mise en œuvre de la PNSN. Les agents des Directions des Ressources Financières et du Matériel (DRFM), des Directions des Etudes et de Programmation (DEP) et les points focaux nutrition des Ministères Sectoriels de la PNSN, les représentants des plateformes des réseaux SUN et groupes thématiques de nutrition, de l’INS/PNIN et les techniciens des agences du système des Nations Unies étaient présents à cet atelier.

  1. Mahaman Sani, Secrétaire Général du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N (HC3N), a prononcé le discours d’ouverture de l’atelier. Dans son allocution, le Secrétaire Général du HC3N a d’abord remercié les participants pour leur mobilisation et a ensuite rappelé le contexte dans lequel s’inscrit les activités de dudit atelier. Lors du lancement de la Politique Nationale de Sécurité Nutritionnelle (PNSN 2017-2025, adopté par décret n°2018-794/PRN du 15/11/2018) en décembre 2018 au palais des congrès de Niamey, le Niger, s’est engagé à soutenir financièrement la nutrition à hauteur de 15 % du coût du Plan d’Action de la PNSN en présence de la Sous-Secrétaire des Nations, Madame Gerda VERBURG et du secrétaire exécutif du NEPAD, Dr Ibrahim Assane Mayaki.

La nutrition sous toutes ses formes coûte en moyenne au Niger environ 7,1 % de son PIB chaque année sans compter ses répercussions sur le développement psychomoteur et cognitif des enfants qui doivent être porteur d’espoir pour un avenir meilleur.

L’atelier d’interprétation a permis de finaliser les documents préparés par la consultante du HC3N, Dr GUERO Maimouna, sur l’analyse budgétaire relative à la nutrition aussi bien de façon spécifique que sensible. L’exercice a nécessité un recours à l’outil « boost » et ses bases des données, utilisé par le Ministère des Finances pour le suivi des lignes budgétaires (allocations et dépenses) des différents Ministères et structures rattachés au gouvernement. L’atelier s’est terminé avec le vœu de renforcer les capacités des points focaux nutrition sur l’outil Boost et les DRFM des Ministères clés de la PNSN sur le volet nutrition.

Cette activité d’analyse budgétaire pour la  nutrition en 2016 et 2017 servira de référence pour les investissements en nutrition au Niger. Elle sera complétée par l’étude sur la cartographie des financements de la nutrition portée par la Délégation de l’Union Européenne au Niger. Elle a été soutenue par plusieurs autres partenaires techniques et financiers dont l’Agence Française de Développement (AFD), l’UNICEF, l’AT FIRST/FAO, le PAM et ACF.

Télécharger le rapport de l’atelier

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.