Forum « Ensemble pour la Nutrition » du 11 au 12 Février 2020 à Saly au Sénégal

Saly a accueilli du 11 au 12 Février 2020 un forum sur la nutrition (« Ensemble pour la nutrition »). Le forum s’est déroulé à l’hôtel Lamantin et a regroupé les ressortissants de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest, aussi bien francophones qu’anglophones notamment le Niger, le Burkina Faso, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Nigeria, la Gambie, le Ghana, …, et plusieurs organisations œuvrant dans le domaine de la nutrition.

Le forum a été coorganisé par International Food Policy Research Institute (IFPRI), Transform Nutrition, Data DENT, UNICEF, Alive & Thrive, Countdown to 2030, National Information Platforms for Nutrition (NiPN), Economic Community of West African States (ECOWAS), USAID, et World Health Organization (WHO).

L’objectif de ce forum est de réunir les acteurs clés qui s’engagent ou soutiennent la chaîne de valeur des données pour la nutrition dans la région de l’Afrique de l’Ouest dans le but de :

–             Partager les expériences, y compris les réalisations et les défis, dans l’opérationnalisation de la chaîne de valeur des données pour la nutrition ;

–             Renforcer la connectivité, la coordination et la collaboration dans les actions liées à la nutrition et basées sur les données en Afrique de l’Ouest ;

–             Formuler des appels à l’action pour développer les connaissances, les outils, les compétences et le leadership nécessaires pour renforcer la chaîne de valeur des données sur la nutrition aux niveaux national et régional et identifier les groupes de parties prenantes pour faciliter ces appels à l’action.

Le discours d’ouverture a été prononcé par Madame Ellen Piwoz de Bill et Melinda Gate Fondation. Ellen Piwoz, avant de déclarer la session ouverte, a remercié tous les participants pour leur mobilisation à ce Forum sur la chaine de valeurs des données de nutrition, qui est un enjeu majeur dans la prise en charge de la malnutrition dans les pays de l’Afrique de l’ouest.

Le Forum a été organisé en deux types de sessions : des sessions en plénière et des sessions parallèles. Ces sessions ont permis un partage d’expériences sur les cas pays et un renforcement des capacités sur tout le processus de la chaine des valeurs des données : 1) la collecte ; 2) le stockage ; 3) l’Analyse et la visualisation et 4) la diffusion pour impacter la prise des décisions. Ensemble pour la nutrition a été un cadre d’échange entre les différents participants qui au-delà des différentes sessions officielles ont continué les échanges pendant les pauses et lors du cocktail organisé pour la prise de contact entre participants.

Le Niger s’est illustré lors de ce forum avec une présentation sur « l’intégration des décideurs politiques et des fournisseurs de données pour hiérarchiser et mettre en œuvre l’analyse des données nutritionnelles en fonction des besoins politiques ». Cette thématique a été brillamment présenté,   par le Secrétaire Général du Ministère du Plan, Monsieur Saâdou Bakoye, Président du Comité National de Pilotage de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition, avec un focus sur ladite plateforme qui vient de publier ses premières analyses sur les tendances de la malnutrition au Niger. Les défis que la PNIN Niger doit relever pour atteindre pleinement ses objectifs ont identifiés et présentés.

La Secrétaire Générale de l’Institut National de la Statistique (INS), Mme Omar Haoua Ibrahim, du Niger qui était aussi l’un des hôtes de ce forum a affirmé l’engagement de l’INS à mener une collaboration inclusive avec tous les secteurs spécifiques et sensibles à la nutrition pour apporter des réponses pertinentes au problème de la Nutrition en capitalisant la chaine de valeurs des données de routine et d’enquête. Elle a aussi déclaré que les médias ont un important rôle à jouer pour la redevabilité face à l’opinion public et dans ce cadre l’INS a pris des dispositions pour former les journalistes sur les techniques d’utilisation des données statistiques.

Le forum a pris fin, après de deux jours d’échange fructueux, sur une cérémonie de clôture piloté par Noel ZAGRE de l’Unicef qui a souhaité que chaque participant retourne chez lui avec un engagement d’améliorer la situation nutritionnelle qui prévaut dans son pays par la mise en évidence de la chaine de valeur des données relatives à la nutrition. Il a en effet relevé des défis liés à : 1) la coordination entre acteurs pour une utilisation rationnelle des ressources dans le cadre de la malnutrition ; 2) Appropriation des données de routine du secteur de la santé par les agents de santé primaires et 3) définir un cadre assurance qualité des données. Quelques solutions ont été également dégagées par Noel ZAGRE à l’issu des différents échanges notamment la création d’un cadre commun de concertation, l’appropriation et la pérennisation des financements.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.