Tendre vers un cadre commun d’indicateurs spécifiques et sensibles à la nutrition au Niger

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Cadre d’Analyses (PCA) 2019-2020 de la PNIN, il est prévu de répondre à la question N°5 suivante : « Comment identifier et utiliser les indicateurs spécifiques et sensibles à la nutrition dans les secteurs contributifs dans le contexte du Niger et assurer un Système d’Information multisectoriel pour la nutrition ? ».

Cette question répond aux activités continues et régulières de la PNIN et de son cycle itératif, à savoir comment produire de façon régulière et pérenne des indicateurs sur la nutrition en général (spécifique et sensible). Les résultats de l’analyse de cette question N°5 et de ses sous-questions sont particulièrement importants pour le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N (HC3N) car les réponses à ces questions doivent in fine permettre d’identifier les indicateurs d’effet et/ou d’impact, et/ou renforcer leur qualité sur le long terme pour assurer un meilleur cadre de Suivi-Evaluation d’une part et un cadre de renforcement des capacités de production de ces indicateurs dans les Secteurs concernés, d’autre part.

Les six (6) sous-questions de la question N°5 sont :

  1. Sur la base des données existantes dans les Systèmes d’Informations Sectoriels, quels indicateurs spécifiques et sensibles pourraient être retenus pour faire partie d’un cadre commun des résultats du PNSN/Plan multisectoriel ?
  2. Quels sont les indicateurs spécifiques et sensibles à la nutrition les plus adéquats ?
  3. Comment améliorer les indicateurs spécifiques et sensibles à la nutrition et les prendre en compte dans les stratégies sectorielles ?
  4. Comment améliorer les systèmes d’informations Sectoriels pour renseigner les indicateurs préalablement définis ?
  5. Comment suivre régulièrement certains indicateurs des interventions spécifiques et sensibles à la nutrition retenus de manière consensuelle ?
  6. Comment les indicateurs peuvent permettre à terme de prioriser les interventions ?

Le présent synopsis essaie de répondre à ces différentes interrogations en dégageant des pistes de réflexion pour tendre vers un cadre commun d’indicateurs « spécifiques » et « sensibles » à la nutrition au Niger. Différentes étapes ont été mises en œuvre : inventaire des indicateurs spécifiques et sensibles à la nutrition, prise en compte de la qualité des informations, travaux avec les Secteurs Clés de la PNIN, rencontres avec les Secteurs et collecte des indicateurs.

Selon les premiers résultats obtenus, aboutir à un cadre commun est un long cheminement qui dépend non seulement de la participation des Secteurs mais surtout des Systèmes d’informations Sectoriels. La PNIN poursuivra la collecte des indicateurs au cours de l’année 2021 car les premières réponses à ces six (6) sous-questions sont en lien avec le cadre de mesure du rendement de la Politique Nationale de Sécurité Nutritionnelle (PNSN) et des stratégies et politiques sectorielles en lien avec la nutrition. Outre cela, la formulation des réponses à ces questions est une opportunité de promouvoir un espace de partage et de consensus sur l’information à utiliser dans le domaine de la nutrition afin de mieux orienter et planifier les actions dans ce domaine. Ainsi, les réponses doivent permettre de renforcer la collaboration avec les Secteurs Clés de production des informations dans une perspective multisectorielle de la nutrition.

Synopsie Question 5 PCA 2019_2020_23_02_2021_VF

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.