Atelier d’élaboration du Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD) 2023 – 2025 et du Projet Annuel de Performance (PAP) 2023 de l’Institut National de la Statistique (INS)

La PNIN Niger a participé à l’atelier d’élaboration du Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD) 2023 – 2025 et du Projet Annuel de Performance (PAP) 2023 de l’Institut National de la Statistique (INS), du 24 au 28 octobre 2022 à l’hôtel Galaxie de Dosso. L’objectif global assigné à cet atelier était la consolidation du DPPD 2023 – 2025 et du PAP 2023 de l’INS avant sa présentation au conseil d’administration pour validation. De façon spécifique l’atelier de Dosso visait à :

  • Amender la partie théorique du draft du PAP 2023 et du DPPD 2023 – 2025 ;
  • Analyser la pertinence de la formulation des actions de chacun des trois (3) programmes, en cohérence de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistiques (SNDS) 2022-2026 ;
  • Analyser la pertinence et supprimer les doublons des activités proposées par les différentes directions centrales de l’INS dans les trois (3) programmes concernés du PAP 2023 ;
  • Mettre à jour les activités des trois (3) programmes conformément aux orientations de la Direction Générale ;
  • Mettre à jour le mécanisme de suivi et évaluation et le cadre logique du programme.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par la Directrice Générale de l’INS, Mme TAKOUBAKOYE Aminata BOUREIMA qui dans son mot d’ouverture a rappelé les principales priorités de la Direction Générale qui sont notamment :

  • la poursuite de la digitalisation de la collecte des données avec le défi de la sécurisation des données à caractère personnelle ;
  • l’organisation du prochain Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH/2023) ;
  • la finalisation du Recensement Général des Entreprises (ReGEN) ;
  • la mise en œuvre de nouvelles réformes dans les statistiques économiques ;
  • l’élaboration et la mise en place d’une stratégie de communication avec un aspect digitalisation ;
  • l’amélioration de la gestion administrative et financière de l’INS ;
  • la consolidation des acquis de l’Ecole Nationale des la Statistique (ENSTAT) ;
  • la redynamisation du Conseil National de la Statistiques (CNS) ;
  • la mise en œuvre de la politique de diffusion de l’INS.

Elle a rappelé   également que la cohérence et la synergie du Programme Annuel de Performance (PAP) de l’INS permettra de renforcer la synergie d’action pour rationaliser les ressources et renforcer le travail ensemble.

Elle a ensuite rappelé la nécessité de prendre en compte les besoins d’informations des utilisateurs pour la production statistique car il ne s’agit pas de produire juste pour produire l’information.

Ceci permettra à l’INS de s’ouvrir à d’autres thématiques notamment la production et la gestion de l’information dans le contexte d’insécurité, la production des données sur les changements climatiques, etc. L’objectif étant, pour l’INS, d’aller vers une offre de services qui nous renforcera son rôle en tant qu’institution productrice des données.

Après la cérémonie d’ouverture, les travaux se sont poursuivis avec la présentation des activités du PAP 2023. Trois (3) jours durant, toutes les structures centrales et déconcentrées de l’INS ont présenté leurs activités. Ces présentations ont été suivies de discussions en vue d’améliorer le PAP 2023. Les activités de l’INS pour le PAP 2023 s’inscrivent dans les trois (3) programmes suivants :

  • Programme 1 : « Pilotage et administration efficiente du Système Statistique National (SSN) »;
  • Programme 2 : « Renforcement de la coordination du Système Statistique National (SSN) »;
  • Programme 3 : « Développement de la qualité de la production statistique ».

 Des travaux de groupes ont ensuite suivis pour l’arbitrage et l’amendement des parties théoriques du DPPD 2023 – 2025 et du PAP 2023.

Le PAP 2023 de la PNIN a été inscrit dans le programme 2 de l’INS. Il comporte vingt-quatre (24) activités pour un montant total de trois cent vingt-trois millions trois cent trente-sept mille (323 337 000) Francs CFA.