Comment fonctionnent des chaines de valeur des fruits et des légumes au Niger ? : le rapport de la PNIN

Ce présent rapport n° 26 de la PNIN est publié dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan Cadre d’Analyse (PCA) 2023-2024. Il s’intitule : Comprendre le fonctionnement des chaines de valeur des fruits et des légumes au Niger. Ce rapport constitue une réponse à la question 3 du PCA, formulée telle qu’elle suit : « Comment les chaines de valeur des fruits et légumes contribuent-elles à une alimentation saine, notamment en termes de disponibilité, d’accessibilité et de consommation des produits de ces chaines de valeur au Niger ? » Quels effets engendrent la saisonnalité sur l’accès aux fruits et légumes au Niger ?

Ce rapport s’appuie sur les données de FAOSTAT, base de données de la FAO qui fournit un accès gratuit aux statistiques sur l’alimentation et l’agriculture, et sur celles d’autres sources nationales et internationales. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement des chaines de valeur des fruits et légumes au Niger. Cela, en mettant un accent particulier sur la disponibilité, l’accessibilité, la saisonnalité et la consommation des fruits et des légumes. Il a été validé lors de la réunion du Groupe Technique Nutrition (GTN) du 19 janvier 2024. Les résultats des analyses révèlent que la consommation des fruits et des légumes est très faible au Niger. Cette consommation, qui est estimée à 63,6 grammes par habitant et par jour pour les fruits contre 98,5 grammes par habitant et par jour pour les légumes, est très loin des normes mondiales recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé qui sont de 200 grammes par jour pour les fruits et de 300 grammes par jour pour les légumes.

Le Niger est le pays du Sahel où les fruits sont les moins abordables. Cette cherté constitue un obstacle de taille pour leur accessibilité aux populations, surtout les couches les plus défavorisées et vulnérables. L’enclavement du Niger représente aussi un défi pour l’approvisionnement du pays en fruits à partir de l’étranger, ce qui impacte fortement leur disponibilité dans les différentes régions, entraînant du coup l’enchérissement des prix des fruits sur les marchés locaux. Néanmoins, le Niger constitue le premier producteur de légumes du Sahel. Sa production représente environ 40 % de l’ensemble de la production des pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad). Les légumes y sont aussi plus abordables comparativement aux autres pays du Sahel.

Toutefois, leur écoulement sur les marchés se heurte aux contraintes de conservation. Elles sont en partie liées à l’absence d’entrepôts frigorifiques et de camions réfrigérés dans le pays, enregistrant des pics de chaleur durant une longue période de l’année. Le rapport conclut sur la nécessité de mettre en place des politiques sur les systèmes alimentaires durables qui assurent un approvisionnement régulier de produits sains, incluant les fruits et légumes et la promotion de leur consommation. Pour cela, il est suggéré de traduire en actions ambitieuses et concrètes dans toutes les régions administratives, les engagements des parties prenantes issus de la synthèse des concertations sur les systèmes alimentaires au Niger (https ://pnin-niger.org/pnin-doc/web/uploads/documents/105/Doc-20210908-115611.pdf).

Il en est de même de la Feuille de route sur les voies prioritaires de transformation des systèmes alimentaires durables et équitables adoptée en septembre 2021 (https ://pnin-niger.org/pnin-doc/web/uploads/documents/106/Doc-20210908-115801.pdf). L’accroissement de la disponibilité des fruits et des légumes implique aussi, la réduction considérable des pertes et des gaspillages, tout au long de la chaine d’approvisionnement, qui représentent le quart de la production. Le stockage, la conservation adéquate et la transformation des fruits et des légumes constituent des stratégies efficaces pour réduire les pertes, augmenter leur consommation, accroitre les revenus des producteurs et limiter la volatilité des prix.

PNIN-NIGER©JUIN2024

Liens :

Rapport Comprendre le fonctionnement des chaines de valeur des fruits & légumes au Niger

Synopsis Comprendre le fonctionnement des chaines de valeur des fruits & légumes au Niger