L’unité PNIN

L’UNITE PNIN – Institut National de la Statistique du Niger et Haut-Commissariat à l’I3N

Une Unité PNIN interdisciplinaire et internationale

La gestion des activités de la PNIN est assurée par le coordonnateur du projet logé au sein de l’INS qui assure : (1) la mobilisation des ressources humaines permanentes ou temporaires au sein de l’INS ; 2) la mobilisation des structures de coordination du SSN, en particulier ses commissions spécialisées ; 3) la gestion administrative et financière du projet ; 4) le rapportage au niveau de la subvention. Compte tenu des objectifs de la PNIN et d’une mission de production essentiellement intellectuelle, les moyens mis en œuvre sont en grande partie constitués de ressources humaines provenant de l’Institut National de la Statistique, des Directions Statistique (DS) et des Direction des Etudes et de la Programmation (DEP) des Ministères Clés et de l’Assistance Technique.

  • Coordinateur du contrat de subvention du Programme PNIN à l’Institut National de la Statistique (Narratif CV en attente)

Monsieur Idrissa Alichina KOURGUENI, Directeur Général de l’Institut National de la Statistique du Niger.

 

 

 

 

  • Responsable du Suivi du Programme PNIN à l’Institut National de la Statistique

Avec plus de 30 ans de carrière dans l’administration au sein du Ministère en charge de la planification et de l’économie du Niger, Mme Omar Haoua Ibrahim est titulaire du diplôme d’Analyste-programmeur de l’Institut Africain d’Informatique (IAI) de Libreville au Gabon. Responsable d’exploitation puis Chef de Division Matériel et Système d’Exploitation du Centre informatique de la Direction de la Statistique et de l’Informatique (DSI), elle a occupé le poste de Directrice adjointe de la Direction de l’Informatique du Ministère du Plan et a été responsable du Centre de Formation et de Recyclage pendant 25 ans. Suite à la réforme du système statistique nigérien, Mme Omar Haoua a occupé le poste de Directrice de École Nationale de la Statistique rattachée à l’Institut National de la Statistique (INS), organe en charge des formations diplômantes et du renforcement des capacités des cadres du Système statistique nigérien en partenariat avec les écoles supérieures de formation : ENSEA d’Abidjan Côte d’Ivoire, ENSAE de Dakar au Sénégal, ISSEA et IFORD de Yaoundé au Cameroun. Mme Omar Haoua est actuellement Secrétaire Générale de l’Institut National de la Statistique du Niger et responsable du suivi du programme de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition.

  • Responsable du Suivi du Programme PNIN à l’Institut National de la Statistique

Monsieur Sani OUMAROU, Conseiller du Directeur Général de l’Institut National de la Statistique du Niger. Statisticien-Démographe, titulaire d’un DESS d’Expert Démographe de l’Institut de Démographie de Paris 1 Panthéon Sorbonne, il a été pendant dix (10) ans Directeur des Statistiques et des Etudes Démographiques et Sociales à l’INS. Il a été Coordonnateur Techniques des Enquêtes Démographiques et de Santé de 2006 et 2012. soumarou@ins.ne

 

 

  • Coordonnateur du projet PNIN à l’Institut National de la Statistique

Économiste et Démographe, Monsieur Ibrahim SAMAILA ISSA est Expert en Suivi-Évaluation et sur les Questions de Population et Développement. De 2015 à 2018, il a servi en tant que responsable de Suivi-Évaluation à Mercy Corps puis à Save The Children avant d’être Responsable Gestion de l’Information avec l’ONG REACH (Impact-Initiatives). Il a conduit plusieurs évaluations dans les secteurs de l’éducation, de la protection, du Wash, etc. Monsieur Ibrahim SAMAILA ISSA a ainsi une riche expérience en matière de Suivi-Évaluation aussi bien dans le contexte de développement que celui de l’urgence. En juillet 2018, il a été engagé à l’Institut National de la Statistique (INS) du Niger où il a servi à la Direction des Statistiques Démographiques et Sociales (DSEDS). Monsieur Ibrahim SAMAILA ISSA était en charge des projections démographiques jusqu’en juin 2020. Mis à la disposition du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant le 1er juillet 2020, il a été nommé par décret n°2020-518/PRN/MPF/PE du 03 juillet 2020, Directeur des Statistiques dudit Ministère. Monsieur Ibrahim SAMAILA ISSA a occupé cette fonction jusqu’au 14 aout 2021. De retour de sa mise en disposition, Monsieur Ibrahim SAMAILA ISSA a été nommé Coordonnateur de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition au Niger. isamailai@ins.ne

  • Ancien Coordonnateur du projet PNIN à l’Institut National de la Statistique

Titulaire d’un Bachelor en statistique, Monsieur MAHAMANE Issiak Balarabé a fait son Service Civique National à la Direction des Statistiques du Ministère des Mines avant d’être engagé en 2010 à l’Institut National de la Statistique (INS) du Niger. Il a servi à la Direction de la Coordination et du Développement de la Statistique (DCMIS). Acteur dans la programmation et l’évaluation des activités de l’INS, Monsieur MAHAMANE Issiak Balarabé a participé à plusieurs formations notamment sur le management d’un Service, la planification stratégique, la gestion axée sur les résultats, les analyses approfondies en statistique, les statistiques de la Gouvernance. Monsieur MAHAMANE Issiak Balarabé a été Chef de Bureau Communal de Recensement de Sae Saboua dans le Cadre du RGPH/2012 du Niger. Membre de la Cellule Suivi Évaluation de l’INS du Niger et membre actif du Comité de Relecture des Publications de l’INS et de l’OIC_STATCOM exam Comity, Monsieur MAHAMANE Issiak Balarabé a également participé à différentes enquêtes organisées par l’INS (ENESI, SDI, Nutrition, Vulnérabilité PDM, ESSOB, IHPC, MIILD). Monsieur MAHAMANE Issiak Balarabé a été Assistant du Secrétaire Général de l’INS avant d’être nommé Coordonnateur de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition au Niger. Depuis janvier 2020, MAHAMANE Issiak Balarabé effectue un Master en nutrition humaine à l’Université Kwame Nkrumah du Ghana. Il travaille également sur les données de l’enquête FRAT/R24H réalisée par la PNIN dans le cadre de sa thèse en tant que stagiaire de la PNIN. mbalarabe@ins.ne

  • Responsable de la Cellule nutrition, Chef de Division capitalisation et gestion des Connaissances, membre répondant de l’équipe PNIN au Haut-Commissariat à l’initiative 3N (HC3N),

Monsieur MAHAMADOU Aboubacar dispose de 16 ans d’expérience dans le domaine des Politiques et stratégies de Santé et nutrition, Suivi et Analyse de la situation nutritionnelle, le renforcement des capacités et la Coordination multisectorielle. Médecin Diplômé d’Etat de la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Abdou Moumouni du Niger, Monsieur Aboubacar possède des compétences dans la gestion de projets et programmes de développement en lien avec la survie de l’enfant et dans les urgences nutritionnelles. Nutritionniste Evolutionnaire, Chef de la Cellule Nutrition et chargé de la Politique Nationale de sécurité Nutritionnelle (PNSN) au HC3N, Dr Aboubacar a assumé entre autres, les fonctions de Coordonnateur Santé Nutrition au UNHCR/Burkina Faso en 2012, d’Assistant Nutrition au PAM-Niger en 2011, de Directeur de la Nutrition en 2010, de Chargé de programme de nutrition à Helen Keller International (HKI-Niger) de 2005 à 2008 et de médecin réfèrent du Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle Intensive (CRENI-Maradi) à MSF/F en 2002. En marge de ses fonctions de coordonnateur de la PNSN aujourd’hui, Aboubacar apporte sa contribution dans les études et prospectives ayant trait aux actions et interventions spécifiques et sensibles à la nutrition. Suivant de près l’évolution des connaissances et des systèmes dans le domaine de la nutrition, Monsieur MAHAMADOU Aboubacar apporte aussi sa contribution dans l’encadrement et l’enseignement des étudiants sur les Politiques et stratégies en nutrition. mahamadou.aboubacar@gmail.com

  • Ingénieur Statisticien Économiste formé à l’ENSAE de Dakar, Statisticien Principal à la PNIN

Titulaire d’un diplôme d’Ingénieur Statisticien Économiste Harouna AWEL IBRAHIM suivi sa formation à l’École Nationale de la Statistique et de l’Analyse Économique (ENSAE-Dakar). Durant son stage, il a participé à la conception des outils de collecte et à la mise en œuvre des opérations de collecte des micro-données alimentant le centre de micro-données du Système Statistique National (SSN) du Niger. Harouna AWEL IBRAHIM a également contribué à l’élaboration d’un masque de saisie des données de l’enquête sur les coûts de transaction de la production agricole (ECTPA) à la Direction de la Comptabilité Nationale, de la Conjoncture et des Études Économiques (DCNCEE) de l’Institut National de la Statistique (INS-Niger). Harouna AWEL IBRAHIM possède des compétences dans le domaine de la collecte, du traitement et de l’analyse des données. Depuis le 1er juin 2020, Harouna AWEL IBRAHIM est cadre à l’INS du Niger dans le cadre de la mise en œuvre du projet SISEF (Système d’Information Statistiques du Secteur de l’Éducation et de la Formation). Il a participé à la révision des outils de collecte du Ministère de l’Enseignement National, des volets primaire et secondaire, à la formation des différents acteurs de la chaine de collecte des données du recensement scolaire dudit Ministère pour les volets primaire et secondaire. Harouna AWEL IBRAHIM, est aujourd’hui Statisticien Principal de la PNIN-Niger. Responsable de l’identification, la collecte et le chargement des indicateurs des Secteurs Clés de la PNIN dans l’approche multisectorielle, il participe aux différentes activités du programme PNIN (collecte, analyses, traitement). aiharouna@ins.ne

  • Ingénieur Statisticien Economiste formé à l’ENSEA d’Abidjan, Analyste Principal Nutrition PNIN

Consultant et « Data Quality Manager » à la Cellule Filets Sociaux logé au cabinet du Premier Ministre, stagiaire et Assistant an analyse des données et informations économiques et financières à la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Niger (Direction des études et du suivi des opérations Financières), consultant à ACF-Espagne pour le Traitement et l’Exploitation des bases de données d’enquêtes (Baseline et ENDLINE) dans le cadre de l’évaluation des différents indicateurs SAME (Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence), Monsieur THEODORE YATTA Almoustapha possède des compétences en Gestion, Economie, Collecte, Traitement, Exploitation et Analyse des données statistiques. Monsieur THEODORE YATTA Almoustapha a également été consultant dans le cadre du Programme d’Appui au Système Statistique National (PASSN-II) pour le renforcement des capacités axé sur le traitement des données à l’intention des chargés régionaux des statistiques du ministère de l’Enseignement primaire de l’Education Civique et de la Promotion des Langues Nationales (MEP/A/PLN/EC) et du Ministère de l’Enseignement Secondaire (MES). Aujourd’hui Monsieur THEODORE YATTA Almoustapha est l’Analyste principal de la PNIN. Il est en charge de la mise en œuvre des Plans Cadre d’Analyses de la PNIN. atyatta@ins.ne

  • Informaticien – Administrateur réseau/webmaster à l’Institut National de la Statistique

Monsieur BOUKARI Maman Lawaly dispose de plus de 10 ans d’expérience dans la conception et la gestion des bases de données. Diplômé d’un Master en Sciences et technologie de l’Université Aube Nouvelle de Ouagadougou, Monsieur BOUKARI possède des compétences avérées en développement des applications, des sites web et des outils de Saisie. Aujourd’hui gestionnaire de données de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition, il a été responsable de la scolarité à l’université de Tahoua, Chef de Division Développement au Cabinet Global Consult, Analyste Programmeur au Ministère de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur. Monsieur BOUKARI Maman Lawaly a participé à plusieurs enquêtes organisées par l’INS (SDI, Vulnérabilité, Diversité alimentaire, EDSN) et au Recensement Général de la population (RGPH 2012). Il a été également administrateur de base de données au Comité chargé du Fichier Electoral Biométrique (CFEB). Enseignant vacataire et formateur en informatique, Monsieur BOUKARI Maman Lawaly a animé plusieurs sessions de formation dans le cadre de renforcement des capacités du Système Statistique National (SSN). Depuis 2020, Monsieur BOUKARI Maman Lawaly effectue un master en Big Data-Data Science organisé conjointement par l’ENSEA, l’École Polytechnique de Paris et l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire). lboukari@ins.ne

  • Experts (spécialiste en Nutrition/Santé publique)

Ces experts seront recrutés en fonction des besoins (enquête FRAT par exemple). Le rôle des experts consiste à accompagner l’émergence et la formulation des questions pertinentes pour l’analyse ; à faciliter l’accès aux données nécessaires pour l’analyse ; et à contribuer à l’interprétation et à la contextualisation des résultats. Il est prévu de contractualiser sur les bases temporaires au moins un expert en Santé Publique et un expert épidémiologiste pour une durée totale de 10h/mois. Des experts du domaine de l’agriculture, de l’eau, de l’assainissement, seront requis, en fonction de la nature des questions posées. La participation d’experts extérieurs doit donc rester flexible tout au long du projet.

  • Assistante à la Gestionnaire comptable de la PNIN,

Mme Saadatou AMADOU MAGAGI dispose de 17 ans d’expérience dans la gestion financière des projets financés par l’Union Européenne. Diplômé d’un master en Audit et Finances des Entreprises, Mme Saadatou AMADOU MAGAGI possède des compétences en comptabilité gestion des entreprises. Aujourd’hui Chef de la Division des Marchés Publics et des Engagements Financiers de l’Institut National de la Statistique (INS), Mme Saadatou AMADOU MAGAGI assiste la gestionnaire comptable de la PNIN dans la mise en œuvre des activités de la cellule de gestion du projet. Mme Saadatou AMADOU MAGAGI a assumé, entre autres, les fonctions de Gestionnaire comptable du Projet d’Appui au Système Statistique National (SSN) dans les domaines de l’Education de base, de la Santé et de la Coordination Statistique (PASSN-II) de 2016 à 2018, de Gestionnaire Comptable du Programme d’Appui au Développement du Système Statistique National pour la Promotion et la Gouvernance et le suivi-évaluation de la Pauvreté (PASTAGEP) financé sur le 10ème Fonds Européen de Développement (FED) de 2009 à 2010, du Programme Appui au Système Statistique National pour le Suivi de la Pauvreté au Niger financé sur le 9ème FED de 2005 à 2008 du Programme de Renforcement des capacités du Système Statistique National pour le suivi de la stratégie de réduction de la pauvreté (PRSSN/SEP) financé sur le 9ème FED ou encore du Programme Micro Réalisation Nord Niger (PMRNN) de 2001 à 2005 sur financement du 8ème FED. smagagi@ins.ne

  • Gestionnaire Administratif et Financier de la subvention à l’Institut National de la Statistique

Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur d’Etat en statistique et planification option statistique appliquée de l’Institut National de la Planification et de la Statistique d’Alger (Algérie) en 2008. Travaillant à l’Institut National de la Statistique (INS) depuis 2009, Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa occupe le poste de Directrice des Ressources Financières et du Matériel (DRFM). Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa agit en tant que gestionnaire administratif et financier de la PNIN. Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa a aussi occupé le poste de Directrice Régionale de l’INS pour la Région de Niamey de 2012 à 2016 après avoir été à la Direction des Enquêtes et du Recensement (DER) de l’INS de 2009 à 2012. Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa a fait partie de l’Equipe Technique du Bureau Central du Recensement de 2012 et a également été membre de l’Equipe Technique du Comité chargé du Fichier Electoral Biométrique (CFEB). Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa est également gestionnaire du Programme Harmonisé des Enquêtes sur les Conditions de Vie des Ménages (PHECVM) financé par la Banque Mondiale via l’Union Economique et Monétaire d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et du projet « Données de qualité pour la prise de décision » de la Banque Mondiale, Madame CHEFFOU TOUNE Raïssa a une excellente maîtrise de la gestion administrative et financière des programmes/projets financés par les Partenaires au Développement. rcheffou@ins.ne

  • Conseiller statistique, Chef de mission de l’Assistance Technique PNIN

Monsieur POIREL Guillaume dispose de plus de 15 ans d’expérience dans le renforcement des Systèmes Statistiques Nationaux (SSN) des pays en voie de développement. Diplômé d’un DEA en Sciences Sociales et comportements sociaux à l’Université Sorbonne Paris Descartes, Monsieur POIREL possède des compétences avérées en statistique et en démographie des pays en voie de développement. Aujourd’hui Chef de mission de l’Assistance Technique PNIN au Niger pour SOFRECO, il a été Expert Technique International pour le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI), Conseiller du Directeur Général de l’Institut National de la Statistique de Madagascar (INSTAT), Expert démographe au Département des Statistiques Sociales et Stratégies de Réduction de la Pauvreté (DSSSRP) à AFRISTAT au Mali ou encore Responsable de l’enquête Budget et Consommation à l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) à Mayotte. Formateur en techniques rédactionnelles et de Communication, Monsieur POIREL Guillaume, outre ses tâches techniques, assure la mobilisation de l’AT Court Terme dans le cadre des activités d’Expertise et de renforcement des capacités ainsi que le suivi et la mise en œuvre de l’Assistance Technique PNIN et le rapportage des activités. gpoirel@ins.ne / Guillaume.POIREL@sofreco.biz

  • Conseiller en Formulation des politiques et en Communication stratégique de l’Assistance Technique PNIN

Mohamed Ag Bendech est un spécialiste reconnu de la sécurité nutritionnelle. Grand connaisseur des enjeux et des contraintes associées au contexte africain, il est également pleinement au fait des initiatives internationales et régionales en faveur de la nutrition auxquelles il contribue activement. Du fait de ses expériences variées, il possède à la fois une expertise scientifique reconnue et une excellente connaissance des acteurs et des enjeux institutionnels associés à la gouvernance de la nutrition en Afrique au Sud du Sahara. Expert de haut niveau, le parcours professionnel de Mohamed Ag Bendech est entièrement dédié à la nutrition : après s’être engagé dans son pays, le Mali, dans des recherches en épidémiologie nutritionnelle au début des années 1990, Mohamed a pris rapidement des responsabilités régionales en devenant conseiller pour la nutrition en Afrique pour Helen Keller International, avant de prendre des responsabilités au niveau des agences des Nations Unies (UNICEF et FAO). Chef de Projet Nutrition de l’UNICEF en Mauritanie, il a soutenu les efforts de clarification de la vision, l’élaboration des politiques et programmes nationaux de nutrition avec l’émergence du leadership national de la nutrition au sein de la primature. Fonctionnaire principal régional de la FAO pour l’amélioration des systèmes alimentaires et la nutrition de 2011 à 2017, Mohamed a joué, à ce poste, un rôle déterminant dans la priorisation de la nutrition dans les stratégies et plans nationaux et régionaux d’investissement dans l’agriculture et la sécurité alimentaire. L’expérience acquise du développement de la nutrition à la fois au niveau des secteurs de la santé et du développement rural font de lui une ressource humaine apte à promouvoir la multi- sectorialité, la communication Stratégique et le leadership national en nutrition. Au cours de sa carrière, Mohamed a écrit et co-écrit plusieurs publications ; il a été, entre 2014 et 2016, membre du Groupe d’Experts Indépendants du Global Nutrition Report (GNR). Il a été, en novembre 2017, récompensé, au même titre que David Nabarro et Ellen Piwoz, par un Prix d’excellence remis par le mouvement Scaling Up Nutrition, pour l’ensemble de ses réalisations. Il a rejoint en février 2019 l’Assistance Technique de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition (PNiN) du Niger en qualité de Conseiller en Formulation des Politiques de Nutrition et Communication Stratégique.

  • Conseiller en technologies de l’information et de la communication de l’Assistance Technique PNIN

Monsieur Abdoulaye Sandiakou DOUCOURE est diplômé de l’Ecole Supérieure des Télécommunications de Dakar, de la faculté des Sciences et Techniques de Bamako, de l’Université Jules Vernes de Picardie et de l’université de Harvard Kennedy à Cambridge dans le Massachussetts. Il est titulaire d’une maîtrise de mathématiques appliquées et de masters dans divers domaines des sciences de l’information. Il apporte 12 années d’expérience en technologie de l’information et de la Communication. Monsieur DOUCOURE a débuté son expérience avec l’univers de la statistique en 2008, en qualité d’expert assistant en système d’information à AFRISTAT, avant de rejoindre la Commission de l’Union Africaine en 2016, où il a successivement occupé les fonctions de Chef de l’unité Réseau, Coordinateur de l’infrastructure IT et Cyberdéfense et enfin Chef de la Division Informatique d’AFRIPOL. Il a mené plusieurs appuis et consultations sur le continent Africain pour la conception de logiciels, l’implémentation de bases de données socio-économique, la réalisation d’architectures informatiques réseaux et systèmes et la Cyber-sécurité.

  • Secrétaire de la PNIN

Madame Jamila Souley Madame Moussa Jamila est née le 31/05/1982 à Niamey. Titulaire d’un DAP (Diplôme d’Aptitude Professionnel) en secrétariat Informatique et comptabilité, Moussa Jamila assure le secrétariat de la PNIN à l’INS. Elle s’occupe de l’enregistrement et la gestion des courriers, des aspects logistiques lors des ateliers et séminaires, de la gestion des stocks et ressources matérielles de la PNIN ou encore de l’encadrement du personnel de nettoyage. Madame Moussa Jamila assure également la rédaction des Compte-rendus de réunion de Coordination. Souriante, Madame Moussa Jamila accueille et oriente les visiteurs avec toute la gentillesse qui l’a caractérise.

 

 

  • Chargés d’Appuis Sectoriels

Les Chargés d’Appuis Sectoriels sont des contractuels recrutés par l’INS, avec un profil de statisticien pour apporter lors de la seconde partie du projet un appui rapproché au DS et DEP des Ministères Sectoriels afin d’intégrer au mieux les résultats de la plateforme mais aussi pour les appuyer à améliorer la qualité des données et des résultats produits. Le total des appuis par structure s’établit autour de 8 mois. Ils joueront un rôle dans l’interprétation et la mise en contexte des résultats, notamment afin d’en assurer la cohérence avec les chaînes causales et/ou théorie du changement qui peuvent être à disposition dans les secteurs. Ils serviront de relais et de mobilisateurs des secteurs pour assurer leur engagement dans les processus de la plateforme et pour l’appropriation du programme. Trois Chargés d’Appuis Sectoriels ont été recrutés (15 novembre 2018 – 15 Février 2019) pour consolider la base des indicateurs multisectoriels de la PNIN (travail d’1 mois par secteur).

  • Les stagiaires

Afin d’augmenter l’offre et de permettre l’émergence de nouvelles capacités, il est prévu de faire bénéficier de stages au sein de l’Equipe PNIN (INS et HC3N).