Formation des enquêteurs et enquête Pilote de l’Enquête Fortification Rapid Assessment Tool couplée à une enquête globale de consommation alimentaire (FRAT/R24H) : un essai primordial pour s’assurer de la qualité des données (novembre 2019)

L’objectif général de la mise en œuvre de l’enquête FRAT/R24H par la PNIN du Niger est de contribuer à l’amélioration de l’état nutritionnel et de santé des groupes cibles, en particulier à la réduction des carences en micronutriments en alignement avec les stratégies de la Politique Nationale de Sécurité Nutritionnelle (PNSN). L’enquête FRAT/R24H permettra de combler le manque de données quantitatives récentes sur la consommation individuelle permettant d’établir une situation de référence et d’estimer les apports nutritionnels habituels des groupes vulnérables.

De manière spécifique, l’étude vise à :

  1. Appréhender les habitudes de consommation et évaluer l’adéquation des apports nutritionnels des groupes cibles en vue d’identifier les gaps dans la couverture des besoins et de formuler des recommandations visant à les combler ;
  2. Déterminer/confirmer les aliments locaux vecteurs pour leur fortification en fer, zinc et acide folique et à déterminer le niveau de fortification desdits aliments en vue d’adresser les carences en ces micronutriments ainsi que les problèmes de santé associés (malformation de type neurale etc.).

Fin octobre et au mois de novembre 2019, l’Equipe PNIN et le Comité Technique de l’Enquête FRAT/R24H ont réalisé la formation des enquêteurs et l’enquête pilote dans le cadre des activités de l’enquête.

La formation des enquêteurs vise à s’assurer d’une compréhension générale des objectifs de l’enquête, des processus de collecte, des rôles et responsabilités des enquêteurs, des outils de collecte afin de disposer des données de qualité pour déterminer les aliments locaux vecteurs pour leur fortification en fer, zinc et acide folique et à déterminer le niveau de fortification desdits aliments en vue d’adresser les carences en micronutriments. De manière spécifique, la formation a permis de former les enquêteurs et les chefs d’équipe à :

  • Collecter les données à l’aide de la méthodologie FRAT et la consommation alimentaire par rappel des 24h dans le cadre de l’enquête pilote afin de parachever la formation pratique des enquêteurs ménage et finaliser l’ensemble des outils méthodiques et de collecte des données de l’enquête proprement dite ;
  • Collecter des données de bonne qualité dans le cadre de l’enquête proprement dite en utilisant des questionnaires sur la FRAT et sur le rappel des 24h et en assurant la saisie digitale des données programmée sur des tablettes ;
  • Se familiariser et être capables d’utiliser tous les outils de l’enquête (liste de suivi des aliments et des recettes, les ustensiles de cuisine calibrés et les différentes balances diététiques et pèse-personnes, méthodes d’estimation de l’âge chez les enfants et l’application de l’ensemble des méthodes et consignes d’estimation des portions individuelles à partir du bol commun).

Les 75 agents retenus à l’issu de la formation (sur 83 agents formés à la suite d’un premier test de sélection) ont réalisé les opérations de collecte des données de l’enquête pilote du 29 octobre au 07 novembre 2019 dans les Régions de Dosso et de Tillabéry, plus précisément dans les communes de Karakara et Kouré.

L’objectif principal de la phase pilote est de contribuer à l’amélioration de la qualité des données qui seront collectées dans le cadre de l’enquête FRAT/R24H. En effet, l’enquête pilote permet de tester le dispositif envisagé pour la collecte des données de l’enquête principale à savoir la méthodologie, les supports de collecte, l’utilisation du matériel technique par les enquêteurs, la transmission des données à partir du terrain, le contrôle des données sur le terrain, etc.) pour y apporter les corrections nécessaires à la réussite de l’opération.

De manière spécifique, l’enquête pilote vise à :

  • Familiariser les agents enquêteurs à la méthodologie FRAT et au rappel des 24h quantitatif ;
  • Tester et stabiliser l’ensemble des outils méthodologiques et matériels de collecte des données de l’enquête notamment les questionnaires, le matériel technique (balances et ustensiles calibrés), les masques de saisie, la durée des entretiens et autres informations sur le déroulement de l’enquête ;
  • Collecter des données pour en déterminer la qualité et donner les orientations aux enquêteurs pour corriger les erreurs d’estimations et de complétude des outils dans la perspective de créer des conditions optimales pour le déroulement de l’enquête proprement dite ;
  • Familiariser les agents de collecte sur tous les outils de l’enquête (liste de suivi des aliments et des recettes standards, les ustensiles de cuisine calibrés et les différentes balances diététiques et pèse-personnes, méthodes d’estimation de l’âge chez les enfants et l’application de l’ensemble des méthodes et consignes d’estimation des portions individuelles à partir du bol commun) ;
  • Obtenir des évidences de terrain pour ajuster les éléments du protocole en fonction de la capacité des enquêteurs et du budget disponible ;
  • Assurer la sélection définitive des enquêteurs sur la base des critères préétablis.

Suite aux différentes phases de collecte, les réunions des débriefings avec l’ensemble des superviseurs et enquêteurs ont permis de lister les problèmes rencontrés sur le terrain et d’identifier les corrections appropriées et les stratégies pour éviter ces difficultés. Cette phase a également permis de mettre à jour le protocole de l’enquête et prendre en compte tous les ajustements opérés sur certains aspects méthodologiques comme par exemple la réduction du nombre des groupes cibles pour s’adapter au budget disponible et au calendrier de l’enquête. De même, l’ensemble des outils de l’enquête ont été finalisés sur la base des ajustements techniques et de fonctionnalité de l’ensemble pour plus d’efficacité et de cohérence (masques de saisie, questionnaires et des guides, etc.).

Cette étape met un terme à un long processus de planification de l’enquête qui s’est déroulé méthodiquement et avec prudence étant donné la complexité de ce type d’enquêtes sur environ deux ans avec l’assistance de plusieurs institutions dont INTAKE, FAO/AT FIRST et l’AT PNIN.

Nous souhaitons plein succès à la phase de collecte des données, un véritable enjeu dans la révolution des systèmes d’Information pour la Nutrition au Niger.

Lien de téléchargement pour la Note de synthèse sur la formation

Line de téléchargement pour la Note de synthèse sur l’enquête pilote

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.